[Vc_row] [vc_column] [vc_column_text]

Préjugé: je ne vois rien de mal "chez ces personnes"

C'est bon à regarder avant de lire, ça vaudra beaucoup!

Je suis tombé sur, ici même Page des fans du blog Soropositivo.Org sur Facebook, un individu disant qu'il ne voit rien de trop "en ces gens"! J'ai bien compris le message et, d'après ce que j'ai pu voir, il n'y avait pas de "malice ou malice dans la parole" .

Il y avait «ces personnes» et, comprenez, dans ces personnes, cela m'inclut de manière subliminale et, certainement, une grande partie de «ces personnes» sommes nous, des personnes vivant avec le VIH ou le sida qui, discrétionnairement, sont décrites comme ces personnes .

«In These People», écrit-il, en se référant aux personnes vivant avec le VIH / SIDA

Bien! Le mal est coupé à la racine, c'est vrai. Mais dans ce cas, il s'agit d'abattre une forêt entière et, par conséquent, il est important d'argumenter pour bien argumenter!

[identifiant paypal_donation = 150050]

Le positif (+) n'est pas différent!

Nous, les personnes vivant avec le VIH ou le SIDA, ne sommes pas «ces personnes».

Gilberto Gil le dit bien: Toi, personne infâme!… Tu t'es éloigné de cette mauvaise humeur qui rampe si bas sur le sol

[identifiant paypal_donation = 150050]

Nous sommes le peuple! Et je souligne:GENS

Nous sommes pères et mères de famille! Et, dans certains cas, nous soutenons les familles, ceux qui les maintiennent debout (familles et, pleuvant sous la pluie, voyez ceci:

Regardez cet exemple cool!

Un simple virus

J'ai une amie qui "admire mon intelligence", c'est une exagération de sa part, du fait de ma capacité à percevoir dans une situation "X ou W", qui connaît Z ou "@" basé sur ma capacité à écouter.

Oui oui! J'ai une bonne audition, sinon ça n'aurait pas été le DJ «primé et récompensé» que j'étais!

Mais j'ai lutté pendant un moment avec une personne qui tenait un blog et qui ne s'est jamais présentée, n'a jamais dit son nom, n'a jamais mis un visage là-bas.

[identifiant paypal_donation = 150050]

Et j'ai demandé quel F ***** activiste est celui qui ne montre pas son visage?

J'ai lu certaines de ses justifications dans une interview où nous avons été tous les deux interviewés et, honnêtement?

"Rassemblements flasques pour dormir sous vide"!

Qu'est-ce que je me soucie si le pays inconscient n'y accueille pas de personnes vivant avec le VIH pour le tourisme? Et une énorme banalisation du sida, en partie à cause d'une promesse qui n'a pas encore été tenue, que nous aurons «un remède contre le sida d'ici 2020»!

J'espère vraiment qu'ils tiendront leur promesse, car à 00:01 de 2021 quelque chose sera publié, facturant chaque "It" et chaque "beat" de cette "promesse".

A l'époque, il y avait même un imbécile, qui signe Ledos (Ledos Enganos?) Qu'il n'y a pas de mortecsocial et que, aujourd'hui, tu vis avec le VIH, tu le seras, avec certitude meilleure santé qu'avant et qu'aujourd'hui (…) il suffit de prendre une pilule, tout comme son copain qui, quand il va au club (…) retardez simplement la dose!

Et ce chiot? 

Rien, volonté ou rester?

Parce que lui, eh bien, il préfère utiliser un préservatif! Mais pourquoi, après tout, si la santé s'améliore par la suite? C'est le message de précaution que nous voulons, car les personnes vivant avec le VIH «transmettent».

Non. Et je peux parier que 98% des personnes qui suivent ce blog sont en accord avec mes pensées !!!

Cette image est la vue du coucher de soleil depuis la terrasse de l'Italie! Combien y a-t-il, dans cette optique, de personnes vivant avec le VIH sans même l'imaginer! Cela ne change rien?

Vous savez, il y a beaucoup de gens qui cuisinent et coupent les tomates dans la salade.

Ce mec, apparemment, aime vraiment les tomates crues!

Un tiers de la force économiquement active des Brésiliens refuserait de travailler aux côtés de personnes vivant avec le VIH ou le sida (* les gens aiment ça, ou comme ça, à leur guise).

Si vous voulez de la SALADE de tomates, cliquez sur l'image!

Et je reste ici, de moi à moi, me demandant si parmi ceux qui refusent de travailler aux côtés d'une personne vivant avec le VIH ils ne le seraient pas, et c'est, encore une fois, pleuvoir sur le mouillé pendant que la raclette passe, si ces personnes , une fois «élevé» à la condition d '_entrepreneurs_, s'ils pouvaient «Donnez du travail à l'une de ces personnes»… (…)….

[identifiant paypal_donation = 150050]

[/ Vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row]