Il y a une vie avec le VIH

voir! Il y a une vie avec le VIH

Gouvernement et eugénisme institutionnel! L'enfer N'EST PAS ICI!

Et avec le soutien des cochons qui les ont mis là

Quelqu'un at-il entendu parler des sans nom? Il est même apparu dans un feuilleton, dans un rapport de domination. L'innommable peut avoir de nombreuses formes et images, y compris celles mentionnées ci-dessus, à connotation sexuelle. Mais c'est une autre histoire; c'est le gouvernement sans nom, avec le soutien d'une société de gens sales!

Je me suis réveillé et, même avant le petit-déjeuner, j'ai été consterné, car je me suis retrouvé face à face avec des nouvelles sur Eugénisme gouvernemental et institutionnel et je suis fou de la vie! Savez-vous ce que c'est que de se réveiller et de se faire face, le matin, avec quelque chose comme ça?

Au milieu des difficultés à faire face à la pandémie de covid-19, le ministère de la Santé a annoncé, par décret, qu'il dépenserait 40 millions de reais pour l'incorporation d'une nouvelle méthode contraceptive dans le SUS: l'implant sous-cutané d'étonogestrel (médicament contraceptif appliqué sous la peau). Cependant, les contraceptifs seront ciblés sur cinq groupes spécifiques:

  1. Travailleurs du sexe,
  2. Femmes sans-abri,
  3. Détenus,
  4. Femmes séropositives,
  5. Femmes atteintes de tuberculose

A cause de cette autre merde créée par cette mauvaise gestion anti-humanité, discrétionnaire, sectaire, haineuse, lâche et maintenant eugéniste. Lis le, s'ouvre dans un autre onglet.

L'eugénisme gouvernemental et institutionnel doit être combattu

Maintenant, ils ne veulent pas seulement décider qui peut et qui ne peut pas avoir d'enfants, il me semble, ils veulent mettre en place une politique de stérilisation de masse.

Dans les pauvres, les gens de la rue (j'ai vécu dans la rue, l'enfer), les femmes privées de leurs libertés, les femmes séropositives (je vis avec une femme séropositive).

Qu'y a-t-il d'autre sous la tête satanique de ces scélérats, je ne sais pas.

Thanos en personne

Mais j'ai lu quelques commentaires et, parmi eux, ce type est ici:

Gens! C'est Thanos, le fichu Thanos qui parle! Et s'il avait le gant et les bijoux, il claquerait des doigts. Pire! J'imagine que lui, et des millions comme lui, ont applaudi Thanos dans les deux derniers films, crié de joie à la fin de Guerre d'infini et pleuré de tristesse dans Fin du jeu. Pire encore, ils espèrent peut-être qu'il reviendra. Eh bien, cet extrait n'est que rhétorique, mais il représente, eh bien, le dilemme social et planétaire dans lequel nous vivons, cet eugénisme gouvernemental et institutionnel ne réussira pas, car il a des sons et des émanations de nazisme, une autre doctrine hideuse!

 

Les riches, pas tous. Les égoïstes, cruels, indifférents, mesquins, LÂCHES, ils veulent appliquer l'eugénisme à l'humanité. Mais les chiens ne veulent pas donner une infime partie de leur monde à ceux qui cohabitent dans le monde et, d'une manière ou d'une autre, le rendent possible.

Ne sois pas déçu! J'ai vécu la nuit, quand j'étais DJ dans des maisons de tolérance, et j'ai vu ce que ces «bons hommes», parents de famille, sont capables de faire, en public, dans une salle de 500 personnes et, j'ai aussi entendu, le rapport dégoûté et dégoûtant que les filles m'interrogent sur certaines personnalités publiques qui, de temps en temps, allaient prendre «un whisky " avec la maîtresse de maison, ni plus, ni moins, qu'un proxénète d'élite.

Cochons sales et en décomposition

Ils prêchent la décence, mais ce sont les plus décadents, ils parlent de morale, et ils gisent dans la boue, entraînant des malheureux dans la boue, pour le plaisir de se vautrer dans la boue, comme des porcs qu'ils sont. Des cochons sales, sans nom dans leur lâcheté indécente et leur saleté intellectuelle. Je ne pourrais pas arrêter d'écrire, si je devais laisser libre cours à toute mon indignation, révolte, dégoût, comme une réaction simple et naturelle à cette nouvelle bestialité! Mais non!

Parce que la Terre, qui est prête, mais pas finie, ne donnera bientôt pas abri à des gens comme ça et avec quelle anxiété, hâte et angoisse, j'attends ce jour, mais il viendra.

Il viendra sûrement! Ça me calme! L'eugénisme gouvernemental et institutionnel n'est que (…) un autre cauchemar. Et réveillons-nous!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Parlez à Claudio Souza