Il y a une vie avec le VIH

VIH malgré la PrEP Il est possible de contracter le VIH de toute façon!

Les infections à VIH malgré la PrEP sont quelque chose qui ne quitte jamais mon radar personnel.

Le VIH malgré la PrEP est faisable

HIV apesar da PrEP É Possível Se Contrair HIV Assim Mesmo!, Blog Soropositivo.Org
Je suis une personne qui vit avec le VIH et qui est «blogueuse» depuis les années «ball-ball» (tante Irene m'a appris cette phrase! J'adorerais entendre les arguments de quelqu'un!
Depuis l'apparition de la PrEP comme hypothèse, je suis toujours resté «réservé» par rapport à cela.
Regardez!
Cela n'est pas dû à des (pré) concepts. En fait, c'est parce qu'il y a un risque!
Je me souviens d'une époque, un peu lointaine, il est vrai, où l'on disait qu'on ne pouvait pas, encore moins, essayer de justifier, au nom de la «vue plus large», qu'une personne entrait dans une étude sur les vaccins anti-VIH , sans savoir avec certitude s'il avait pris un vaccin ou un placebo, rentrez dans le monde et a commencé à agir comme s'il était invulnérable à l'infection par le VIH!

Cependant, à ce "moment", ce que je vois le plus, c'est ce conseil tacite!

Allez c'est ton Taffarel

Prenez la PrEP, devenez fou et allez-y doucement (…) vous prenez la PrEP.

Mais il peut y avoir une infection par le VIH malgré la PrEP. Déjà arrivé. Et ce n'était pas une occasion isolée et solitaire. Ce n'est pas le bouclier Botafogo.

Et j'ai pensé qu'il serait bon de traduire ce texte, et de le mettre ici le 1er décembre, car il est beaucoup plus important maintenant, plus que jamais, d'encourager l'utilisation des préservatifs. Utilisez la PrEP, oui, mais comme deuxième couche de protection! Lis le! Quoi qu'il en soit et s'il vous plaît le texte

Infection à VIH malgré la PrEP: six choses que vous devez savoir!

Une étude de cas complète a révélé l'acquisition probable du VIH par un homme gay de 43 ans à Toronto qui a adhéré à la prophylaxie pré-exposition (PrEP). LAprésenté au CROI 2016 le 25 février, il s'agit du premier cas documenté d '«échec de la PrEP» et encourage beaucoup de discussions scientifiques et communautaires.

«La PrEP fonctionne lorsqu'elle est administrée. Très rarement, la PrEP associée au FTC / TDF [emtricitabine / ténofovir, Truvada] peut ne pas offrir une protection complète contre les virus multirésistants rares », a déclaré le chercheur Robert Grant sur la prévention de la PrEP et du VIH, dans une interview avec BETA. «Si cela se produit, le traitement du VIH est très efficace et prolonge la vie à des niveaux normaux et rend les gens moins contagieux».

Oui, il y a la vie avec le VIH! Mais…

Moi, Cláudio, je pense que cela fonctionne comme ceci: vous prenez le médicament pour vous empêcher de contracter la maladie, mais si vous le faites, continuez simplement à prendre des médicaments similaires, c'est bon! J'ai le VIH depuis près d'un quart de siècle et, en prenant des médicaments, j'ai souffert de plusieurs complications, dont l'une est la neuropathie périphérique qui, avec mes mains, a fait ceci:

HIV apesar da PrEP É Possível Se Contrair HIV Assim Mesmo!, Blog Soropositivo.Org
Je prends des antirétroviraux avec une adhérence draconienne. Je suis déjà revenu de Santos à Sampa pour avoir oublié des médicaments et n'avais pas accepté l'idée de manquer une dose. Qui aime, se soucie. Qui aime, prend soin

Pourquoi la PrEP n'a-t-elle pas empêché l'infection à VIH chez cette personne? Une question qui ne reste pas silencieuse !!!!!

Il n'est pas surprenant que les membres de la communauté, les éducateurs et les prestataires de soins du VIH aient de nombreuses questions et préoccupations lorsqu'ils entendent parler de ce cas particulier.

Nous détaillerons les informations pour répondre à certaines des principales questions que nous sommes susceptibles d'entendre de la part de personnes sous PrEP, envisageant d'utiliser la PrEP ou vivant avec le VIH.

Pourquoi la PrEP n'a-t-elle pas empêché l'infection à VIH chez cette personne?

La PrEP n'a pas empêché l'infection dans ce cas parce que la personne a été exposée à une souche de VIH devenue résistante à plusieurs médicaments antirétroviraux.
Dans ces cas, je dirais, la PrEP échouera toujours! Que dire à la personne qui croyait en la PrEP?
Des excuses? Est-ce que vous, qui n'avez pas le VIH, vous sentiriez heureux dans ce scénario?

Ces médicaments comprenaient (mais sans s'y limiter) le ténofovir et l'emtricitabine, les deux antirétroviraux de Truvada, qui est actuellement le seul régime de PrEP approuvé aux États-Unis.
Et moi, Claudio, demande ... disons, une souche virale à laquelle il a été exposé, car il a des relations non protégées avec quelqu'un qui a cette souche et, bien sûr, ne se soucie pas de la relation avec les préservatifs, cela ne fait pas penser que, d'une certaine manière ou une autre, est-ce que la tension «là-bas» va et vient? Voir, il est prouvé qu'il est possible de contracter le VIH malgré la PrEP, même dans ce texte, après sa fin, vers d'autres liens traitant du même sujet.
Laquelle?

ceci: LE VIH A DÉJÀ ÉTÉ TRANSMIS malgré la PrEP

[penci_blockquote style = ”style-2 ″ align =” right ”author =” Lao Tzu ”font_style =” italic ”uppercase =” false ”] Un voyage de mille milles commence par un simple pas [/ penci_blockquote]

[penci_blockquote style = ”style-3 ″ align =” right ”author =” Ronald Reagan en 1984 ″ font_weight = ”300 ″ font_style =” italic ”uppercase =” true ”text_size =” 35 ″]Nous aurons un vaccin et un remède contre "le syndrome" dans deux ans![/ penci_blockquote]

On estime que bien moins de 1% des personnes vivant avec le VIH sont résistantes à ces deux médicaments; encore moins ont une charge virale détectable. Même si une personne avait cette souche rare, si sa charge virale était indétectable, il serait extrêmement improbable - limite impossible, selon les recherches - qu'elle puisse transmettre le virus à n'importe qui.

Et malgré cela, il y a eu des contagions au VIH malgré la PrEP

Eh bien, plusieurs fois nous avons été réconfortés par ce mot: "Impossible". Mais l'impossible se matérialise aussi!

Et en renfort: l'impossible est déjà arrivé, sinon je n'aurais pas ce texte à traduire! C'est simple!

PrEP comme deuxième couche de protection

Pourtant. bien que cela puisse se produire partout, sans s'en rendre compte, on insiste toujours sur la PrEP. Et la PrEP n'est pas mauvaise. C'est une excellente deuxième couche de protection!

Cependant, sur la base de ce nouveau cas, il est maintenant connu qu'une adhésion constante à la PrEP peut ne pas être suffisante pour protéger les gens de l'exposition à cette souche spécifique de VIH.

Cela signifie-t-il que la PrEP n'est pas aussi efficace qu'on le pensait auparavant?

Non, la PrEP est toujours aussi efficace que nous le pensions.

C'est très efficace.

Le point $$$

Et pourtant, moi encore, il y avait contagion! Et je ne vois pas l'intérêt d'adopter la PrEP de masse sans utiliser de préservatif!

Les médecins et les éducateurs connaissant le VIH utilisent souvent une estimation «efficace à 99%» pour expliquer le fonctionnement de la PrEP.

Les experts savaient qu'à mesure que la mise en œuvre de la PrEP se développe, cela peut devenir une vision, car les mentions désignent des «valeurs aberrantes». Par conséquent, le chiffre de 99% s'applique toujours.

Là encore, on pense que moins de 1% des personnes vivant avec le VIH sont porteuses de cette souche rare, et seul un sous-ensemble est susceptible d'avoir une charge virale détectable.

Si ces mutations résistantes aux médicaments étaient faciles à transmettre, il y aurait probablement beaucoup plus de personnes séropositives avec elles, mais ce n'est pas le cas.

Jamais auparavant dans l'histoire ...

Il y a environ 40.000 XNUMX personnes utilisant la PrEP aux États-Unis, et ce type de transmission n'a jamais été observé auparavant.
Aa maintenant été vu!

Maintenant que cette personne est séropositive, le traitement anti-VIH fonctionnera-t-il pour lui?

D'après l'étude, oui. La personne a été prescrite rapidement pour un traitement anti-VIH et a atteint une charge virale indétectable moins d'un mois après le diagnostic du VIH.

Au départ, le niveau de résistance aux médicaments anti-VIH de l'homme était inconnu; par conséquent, lors du diagnostic initial, les médecins ont maintenu sa prescription de ténofovir / emtricitabine et ont ajouté deux antirétroviraux actifs supplémentaires - le raltégravir (Isentress) et le ritonavir (Norvir) - renforcés par du darunavir (Prezista) -
C'est dire que deux autres médicaments devraient être achetés pour former un schéma thérapeutique complet pour les personnes qui n'ont pas le VIH !!! ($$$$$$$$$$$$$)

Après que des tests ont révélé que sa souche de VIH avait développé au moins un certain niveau de résistance à divers médicaments anti-VIH dans diverses classes (y compris les inhibiteurs de l'intégrase), il a été basculé vers un régime plus inhabituel: dolutégravir (Tivicay), darunavir / cobicistat (Prezcobix) et rilpivirine (Edurant).

Au cours des 12 semaines qui ont suivi le début de son nouveau régime, la charge virale VIH chez les hommes est restée indétectable.

Cela pourrait être NON-RÉACTIF

Existe-t-il des moyens pour les personnes vivant avec le VIH de savoir si la PrEP ne fonctionnerait pas pour leurs partenaires en raison de la possibilité qu'elles aient ce type de virus résistant?

Lorsque les personnes reçoivent un nouveau diagnostic de VIH, les professionnels de la santé sont censés effectuer un test de résistance génotypique (génotypage) ($$$$$ Ce n'est pas comme ça au Brésil $$$$$) pour s'assurer qu'ils ne prescrivent pas d'antirétroviraux auxquels la personne est déjà résistante. Ce test révélerait si la personne est résistante au ténofovir / emtricitabine. Voici la base du test in vivo

Mais rappelez-vous, cette résistance est rare. Commenter ici il pleut sur le mouillé (…)

Si les personnes séropositives ont cette souche, il est plus probable (probablement, encore une fois le hasard) votre médecin vous a déjà informé. Même s'ils ont cette souche, ils peuvent éliminer presque tout risque de transmission du VIH à tout partenaire négatif, avec ou sans PrEP, en adhérant aux médicaments anti-VIH et en maintenant une charge virale indétectable.

Mais nous savons qu'il est extrêmement improbable que les personnes qui adhèrent aux médicaments anti-VIH y deviennent résistantes.

D'autres types de prophylaxie pré-exposition peuvent-ils bloquer ce type de virus résistant?

Il existe actuellement de nombreux types de PrEP à l'étude - par exemple, la PrEP utilisant différents médicaments (comme le maraviroc [Selzentry, Celsentri]), ainsi que différents modes d'administration, tels que les gels et les injectables. Il est difficile de dire à ce stade si ces nouvelles formes offriront une protection adéquate contre cette souche rare ou contre d'autres résistantes aux médicaments ou classes de médicaments utilisés pour ces formes spécifiques de PrEP.

Pour en savoir plus, cliquez sur les liens ci-dessous et voyez que je n'écris pas sans fondement!

  1. PrEP en Écosse: quelques abandons et une certaine contamination
  2. L'amour est-il immunisé?
  3. Test VIH, les faits!
  4. Ce que vous fait le VIH - Est-ce que ça en vaut la peine?
  5. Charge virale, à quoi servent les tests?
  6. Charge virale indétectable, un guide pour les personnes séronégatives.
  7. Charge virale indétectable du résultat non réactif?
  8. Compte de CD4 et son importance dans le succès de ART!
  9. Le simple fait d'avoir le VIH est un facteur d'accident vasculaire cérébral et d'embolie pulmonaire
  10. Un peu plus sur le VIH et les accidents vasculaires cérébraux
  11. Phobie du VIH! Et parieriez-vous toujours sur la PrEP?
  12. Le retour d'une «maladie contrôlée», la syphilis!
  13. Les toxicomanes ont déjà trop de complications
  14. Il est bon de pouvoir vieillir avec le VIH. mais sans ça c'est encore mieux!
  15. Et voyez, l'espérance de vie d'une personne séropositive peut surprendre
  16. VIH et déficience cognitive
  17. VIH et complications neurologiques
  18. Douleur chronique et VIH

Où puis-je voir les recherches réelles liées à ce cas?

Vous pouvez regarder la présentation de l'étude de cas au CROI 2016 via une webémission archivée.

Traduit par Cláudio Suza le 29 novembre 2019 Le Conseil d'

Damon L. Jacobs est un thérapeute matrimonial et familial agréé basé à New York et un spécialiste de la prévention du VIH et fondateur d'un groupe de 13.000 XNUMX membres Facebook «PrEP Facts: repenser la prévention du VIH et le sexe». Suivez Damon sur Twitter: @DamonLJacobs.

_

Myles Helfand est le directeur éditorial de TheBody.com et TheBodyPRO.com. Suivez Myles sur Twitter: @MylesatTheBody.

_

Tags: CROI (Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes), Couverture de la conférence, Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes


Obtenez des mises à jour directement sur votre appareil gratuitement

Avez-vous quelque chose à dire? Dis-le!!! Ce blog, et le monde, c'est bien mieux avec des amis!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accept En savoir plus

Politique de Confidentialité et Cookies