Il y a une vie avec le VIH

voir! Il y a une vie avec le VIH

Signes et symptômes d'infection à VIH - Lien avec une éruption cutanée

Il est important de connaître les symptômes de l'infection par le VIH pour vous orienter vers des examens, des soins et un traitement en temps opportun. Mais ils ne devraient pas à eux seuls être la raison de passer un test. Si vous pensez avoir été exposé au VIH, maintenant ou à tout moment dans le passé, consultez votre médecin et demandez à être testé. C'est le seul moyen de savoir avec certitude si vous avez le VIH.

Infecção por HIV
J'étais certainement séropositif à l'époque, mais je n'étais pas au courant de la sérologie. Je regarde ce chiffre du passé et je me demande quels «dégâts» j'ai pu faire! Xiiiiiiiii

Infection par le VIH - Les signes et symptômes obscurcissent souvent la tête des gens. Au fil des années, j'ai appris que parmi les symptômes, en particulier ceux qui ont des symptômes sans cause apparente et même sans résultat qui confirme leurs craintes et leurs soupçons, pendant des mois et des mois après avoir passé la fenêtre immunologique de 30 jours, et qui créent des expressions dans lesquelles ils prétendent être dans une «fenêtre immunologique de x temps» alors qu'ils vivent, en fait, une paranoïa ou une crise de remords avec des manifestations psychosomatiques pendant des périodes qui dépassent le réalisme fantastique en croyant avoir…

Infection à VIH avec symptômes et signes

Eh bien, les experts décrivent généralement la progression du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) comme ayant des stades distincts au cours desquels certains symptômes ont tendance à se développer. 

Dans chacun d'eux, les symptômes du VIH - fièvre, sueurs nocturnes, douleurs articulaires, etc. - peuvent varier, se chevaucher ou être confondus avec ceux d'une autre maladie. 

En outre, il y a une période après l'infection primaire par le VIH où il peut n'y avoir aucun symptôme, bien que le virus continue à endommager gravement le système immunitaire dans les coulisses.

Lorsque le VIH est détecté tôt, sa progression peut être évitée grâce à des médicaments rétroviraux. 

En fait, la plupart des personnes vivant avec le VIH aux États-Unis qui reçoivent un traitement n'atteignent jamais le stade 3 de l'infection, mieux connu sous le nom de syndrome d'immunodéficience acquise (VIH / sida) - le moment où les symptômes du VIH deviennent sévères et menacer la vie.

Stade 1: primo-infection (VIH aigu)

C'est la période pendant laquelle le virus pénètre pour la première fois dans l'organisme et le système immunitaire commence à réagir. Selon le ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS), 40 à 90% des personnes présenteront des symptômes pseudo-grippaux  dans deux ou quatre semaines après être infecté avec le virus de l'immunodéficience humaine, tandis que le corps lutte pour contrôler l'infection.1

Les symptômes de l'infection aiguë par le VIH comprennent:

Collectivement, ces symptômes sont appelés syndrome rétroviral aigu (ARS) ou, moins fréquemment, syndrome de séroconversion aiguë ou maladie de séroconversion.

Certaines personnes atteintes de SRA auront également des nausées, de la diarrhée ou des vomissements, et une personne sur cinq développera une «éruption cutanée au VIH», une maladie de la peau maculopapulaire caractérisée par des zones surélevées (j'ai eu ceci et c'est en traduction, sont les éruptions cutanées), rose / rouge recouvert de petites saillies en forme de bouton qui se confondent généralement en une seule. 

L'éruption du VIH elle affecte généralement le haut du corps et s'accompagne parfois d'ulcères sur les muqueuses de la bouche ou des organes génitaux. Les épidémies disparaissent généralement en une à deux semaines.

Stade 2: infection à VIH latente clinique (VIH chronique)

Cette phase commence après la résolution des symptômes aigus et la seule indication d'infection peut être un léger gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou.

Cela peut être une période délicate car, malgré l'absence de maladies évidentes, le virus VIH est toujours actif, endommageant et détruisant les cellules immunitaires. Sans traitement, la phase clinique latente du VIH peut durer environ 10 ans, pendant lesquels la personne infectée peut facilement transmettre le virus à quelqu'un d'autre, même si vous ne présentez aucun symptôme.1

Phase 3: infection symptomatique au VIH / SIDA

Il faut environ 10 ans pour se passer de traitement pendant Le VIH se développe dans ce que l'on appelle le VIH / SIDA. À ce stade, des symptômes de destruction continue du système immunitaire peuvent se développer, tels que fièvre récurrente, fatigue persistante et extrême, diarrhée chronique et troubles neurologiques tels que dépression et perte de mémoire.1

D'autres symptômes distinctifs qui peuvent survenir à ce moment comprennent:

  • Augmentation des ganglions lymphatiques: apparaissant plus fréquemment dans le cou, sous ou derrière l'oreille, dans l'aine ou sous l'aisselle, dans les cas graves, lymphadénopathie ressentie pendant cette phase du VIH, l'infection peut être douloureuse et désagréable. Lorsque les nodules grandissent de plus de 2 centimètres (environ un pouce) et durent plus de trois mois, on peut dire qu'une personne a une lymphadénopathie généralisée persistante (PGL). Cela peut prendre des mois ou des années à résoudre.
  • Candidose (muguet): ceci L'infection à levures est souvent un signe précoce d'une maladie imminente. Bien qu'il soit le plus souvent observé dans la bouche, candidose il peut également se produire dans la gorge ou le vagin. La candidose est plus susceptible de se développer chez les personnes à très faible Compte CD4 (en dessous de 200 cellules / ml). La prévalence de la candidose est si élevée chez les personnes atteintes du VIH à un stade avancé qu'elle est actuellement classée comme Condition définissant le SIDA s'il affecte les bronches, la trachée, l'œsophage ou les poumons.
  • Problèmes de peau: ils peuvent être des taches rouges, roses, brunes ou violacées sur la peau, ou sous la peau, ou sur la bouche, le nez ou les paupières; des taches blanches ou des lésions inhabituelles sur la bouche ou la langue; ou des plaies sur l'anus ou les organes génitaux.
  • Hyperhidrose du sommeil: inexplicable et intense sueurs nocturnes peut être le signe d'une maladie grave liée au VIH, telle que la tuberculose, Complexe Mycobacterium avium ou histoplasmose.2
  • perte de poids extrême (perte de VIH): Déchets VIH il s'agit d'une perte soudaine et inexpliquée d'au moins 10% du poids corporel, surtout lorsqu'elle est accompagnée de fièvre et de diarrhée pendant une période de 30 jours ou plus.3

Les personnes atteintes du VIH / sida peuvent également développer des maladies telles que le zona (herpès zoster), la pneumonie et bien d'autres.

Regarde bien

Il est important de connaître les symptômes de l'infection par le VIH pour vous orienter vers des examens, des soins et un traitement en temps opportun.  Mais seulement eux ne devrait pas être la raison A désespoir ou paranoïa. Si vous pensez avoir été exposé au VIH, maintenant ou à tout moment dans le passé, consultez votre médecin et demandez à être testé. C'est le seul moyen de savoir avec certitude si vous avez le VIH. En faisant cela, vous pouvez mieux garantir non seulement votre santé à long terme, mais aussi la santé de ceux qui vous entourent.

Traduit par Cláudio souza do original en Signes et symptômes de l'infection à VIH

Ci-dessous la vidéo Une liste de lectures qui vous aideraient à mieux comprendre ce texte

 

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Parlez à Claudio Souza