Il y a une vie avec le VIH

voir! Il y a une vie avec le VIH

Plus de 90% rapporteraient s'ils étaient victimes de violence domestique

Je ne me sens pas bien de faire "des excuses pour la violence, même parce que l'exemple vient d'en haut (n'est-ce pas?) Si vous et permettez l'euphémisme. Mais je comprendrais parfaitement si une femme, fatiguée d'être battue, maltraitée et battue, ainsi que humilié, exposé et maltraité, résolvez, face à l'énormité des défaillances du système, de répondre au feu par le feu, car, dans ma triste espérance sur ce chemin qui semble se rapprocher de la courbe qui mène à la "droite opposée", je J'ai dû apprendre que le feu ne peut souvent être combattu qu'avec ENCORE PLUS DE FEU;

 Victimes de violence domestique

Le Correio de Corumba rapporte que 90% rapporteraient s'ils étaient victimes de violence domestique. Vous pouvez lire l'article, très bien, dans ce lien (le lien s'ouvre dans un autre onglet de votre navigateur).

 

Ce qui me frappe car, pour la plupart, la plupart des cas de violence contre les femmes sont traités en silence, en particulier dans les familles à revenus élevés qui visent à «dissimuler le scandale (SIC)»

Les cas de violence féminine contre les hommes sont traités comme des «événements ridicules» et l'homme dans cette position n'a guère le courage de s'exposer, et d'exposer sa prétendue supériorité masculine à d'autres hommes ou, pire, à une autre femme (le pire est une simple ressource de écrit et j'ai un respect particulier pour les délégués <3).

 

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Parlez à Claudio Souza