Le VIH peut-il vivre en dehors du corps? Combien de temps dure le VIH?

Le VIH ne passe pas dans les verres ou dans l'eau

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) a créé une peur si intense de l'infection chez certains qu'elle va bien au-delà de la peur de la transmission sexuelle.1En fait, certaines personnes restent convaincues que vous pouvez contracter le VIH en entrant en contact avec un objet ou une surface où il peut y avoir du sang ou du sperme infecté par le VIH. Après tout, il semble raisonnable de suggérer que plus il y a de sang ou de sperme, plus le virus peut survivre longtemps à l'extérieur du corps. Et, si le virus peut survivre, il a certainement le potentiel d'infecter, non? Découvrez ici.

 Le VIH peut vivre Début Évaluation du risque

Compte tenu de ces paramètres, il serait juste de dire que, oui, il y a une chance de survie, bien que limitée. Sous certaines conditions, le HIV vous pouvez vivre à l'extérieur du corps pendant des heures, voire des jours, si la température, l'humidité, l'exposition aux rayons ultraviolets et l'équilibre du pH sont corrects.2 C'est un ensemble de conditions très inhabituelles, mais c'est, en fait, possible; pour que le VIH puisse vivre, oui, en dehors du corps Même si le VIH peut survivre à l'extérieur du corps, cela signifie nécessairement qu'une personne qui touche ou entre en contact occasionnel avec du sang, ou sperme infecté êtes-vous à risque d'infection? La réponse à cette question est presque universellement «non». Pour comprendre pourquoi cela se produit, vous devez faire la différence entre ce qui est un risque perçu et ce qui est un risque documenté.

Risque perçu vs. risque documenté

Un risque perçu (ou théorique) est un risque qui est basé sur une croyance, et non sur des faits, et persiste malgré l'occurrence improbable de l'événement.3 En revanche, un risque documenté (ou réel) est basé sur des preuves statistiques de quelque chose qui se produit réellement. Lorsqu'un risque perçu concerne la théorie, un risque documenté concerne le fait. O Le risque de contracter le VIH est également le sujet de cet article. En ce qui concerne le VIH, le potentiel d'infection ne se traduit pas par un risque réel, à moins que l'exposition ne remplisse quatre conditions spécifiques:

  • Il doit y avoir des fluides corporels dans lesquels le VIH peut se développer.4 Cela comprend le sperme, le sang, les pertes vaginales et le lait maternel. Le VIH ne se développe pas dans les parties du corps à forte acidité (telles que l'estomac ou la vessie).
  • Il doit y avoir une voie par laquelle le VIH peut pénétrer dans le corps. Cela comprend les rapports sexuels, le partage de seringues, l'exposition professionnelle ou la transmission de mère en fils.5
  • Le virus doit être capable de cibler les cellules vulnérables du corps.6 Cela nécessite une rupture ou une pénétration profonde dans la peau et / ou une absorption du virus à travers les tissus muqueux du vagin ou de l'anus. Les égratignures, écorchures et piqûres sur la peau n'offrent pas la pénétration profonde nécessaire pour qu'une infection se produise. Le VIH ne peut pas traverser une peau intacte.
  • Il doit y avoir des quantités suffisantes de virus dans les fluides corporels.7 La salive, la sueur et les larmes contiennent des enzymes qui inhibent le VIH ou ont un pH hostile au VIH.

À moins que toutes ces conditions ne soient remplies, une infection par le VIH ne peut tout simplement pas se produire.

Conditions dans lesquelles le VIH peut survivre

Si le VIH survit à l'extérieur du corps pendant plus de quelques minutes, il ne pourrait le faire que dans ces conditions environnementales spécifiques:

  • Des températures plus fraîches: températures inférieures à 3° Celsius sont considérés comme idéaux pour que le VIH se développe.8 En revanche, le VIH ne se porte pas bien à température ambiante (20 ° C) et continue de diminuer à mesure qu'il atteint et dépasse la température corporelle (37 ° C).
  • PH idéal: Le niveau de pH idéal pour le VIH se situe entre 7,0 et 8,0, avec un pH idéal de 7,1.9 Tout ce qui est au-dessus ou en dessous de ces niveaux est considéré comme impropre à la survie.
  • Sang séché: Le VIH peut survivre dans le sang séché à température ambiante jusqu'à six jours, bien que les concentrations de virus dans le sang séché soient invariablement faibles ou insignifiantes.10 - 

Je dois m'excuser. Je l'ai toujours informé, erreur de bonne foi, mais erreur, qu'il n'a pas survécu plus de trois minutes et relayé cette «connaissance». Je m'excuse.

  • Aucune exposition UV: le VIH survit plus longtemps lorsqu'il n'est pas exposé à la lumière ultraviolette (UV). La lumière ultraviolette dégrade rapidement l'ADN viral, ainsi que les lipides qui composent la coquille du virus, le rendant incapable de se lier et d'infecter d'autres cellules.

Même avec ces paramètres, aucun cas d'infection par une seringue jetée dans un lieu public n'a encore été documenté. En 2008, la plus grande étude rétrospective sur les blessures chez les enfants avec des seringues contaminées a conclu qu'aucun cas de VIH n'était survenu après le contact avec une aiguille jetée.

Un cas

De plus, en 2015, les Centers for Disease Control and Prevention ne pouvaient confirmer une infection que par une blessure à l'aiguille depuis 1999, et ce cas impliquait un chercheur de laboratoire qui travaillait avec une culture VIH vivante.12 De même, il n'y a jamais eu de cas documenté de personne ayant été infectée en recevant de la salive ou d'autres liquides organiques dans les yeux d'une personne séropositive.

Prophylaxie post-exposition (PEP) 

De toute évidence, il n'y a aucun moyen de dire la quantité de liquide corporel ou la taille de la plaie nécessaire pour un Infection par le VIH se produire. En cas de doute, optez toujours pour des soins et rendez-vous à l'urgence ou à la clinique la plus proche. Une cure de 28 jours de médicaments oraux, connue sous le nom de prophylaxie post-exposition pour le VIH (PEP), qui peut prévenir une infection si le traitement est débuté dans les 24 à 72 heures suivant l'exposition. Cependant, si vous avez des craintes persistantes ou irrationnelles concernant le VIH, envisagez de consulter un spécialiste du VIH, un psychologue ou un conseiller qualifié.13Cela est particulièrement vrai si les peurs interfèrent avec vos relations ou votre qualité de vie. Des traitements sont disponibles pour aider à contrôler ces angoisses et améliorer votre sentiment général de bien-être. A La charge virale indétectable ne donne pas de résultats non réactifs et vous pouvez découvrir combien de temps il faut pour commencer à transmettre le VIH après l'avoir contracté ici. Avez-vous reçu un diagnostic de réactif? Comprenez qu'il y a une vie avec le VIH et savoir ce que signifie être séropositif Traduit le 22 décembre 2020 par Cláudio souza, de l'original en  Combien de temps le VIH peut-il vivre hors du corps Par James Myhre et Dennis Sifris, MD Revu cliniquement Latesha Elopre, MD, MSPH le 21 juin 2020