Il y a une vie avec le VIH

Virus du papillome humain (VPH) ou verrues génitales

Virus du papillome humain HPV Aussi connu sous le nom de verrues génitales.

 

Maladie sexuellement transmissible (MST) très courante, le VPH disparaît souvent sans traitement. Cependant, certaines souches à haut risque sont liées au cancer. Les médicaments topiques sont parfois efficaces pour traiter les verrues génitales. En cas d'échec, le médecin peut recommander d'éliminer les verrues, ce qui peut être fait par cautérisation, congélation ou ablation chirurgicale.

Une utilisation appropriée des préservatifs en latex peut réduire le risque de VPH, mais elle ne peut pas prévenir toutes les infections. Le vaccin contre le VPH offre une protection contre les souches de VPH qui causent le cancer. Il est administré en deux ou trois doses distinctes, de préférence avant qu'une personne ne devienne sexuellement active.2

Ce que vous devez savoir sur le vaccin contre le VPH

 

FAQ

Quelle est la fréquence du VPH?

Quelle est la fréquence du VPH?

Le virus du papillome humain (VPH) est un maladie sexuellement transmissible très commun. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, environ 79 millions d'Américains sont actuellement infectés par le VPH, avec environ 14 millions de nouvelles infections chaque année. En fait, le CDC estime que presque toutes les personnes sexuellement actives contracteront le VPH au cours de leur vie si elles ne sont pas vaccinées.


Le virus du papillome humain (VPH) est une infection sexuellement transmissible (IST) qui se propage par contact intime avec des personnes infectées. Vous pouvez contracter le VPH en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales, et le virus peut être transmis même en l'absence de symptômes. Le VPH peut rester inactif pendant des années sans aucun signe ni symptôme.

Comment attrapez-vous le VPH

Le virus du papillome humain (VPH) est une infection sexuellement transmissible (IST) qui se propage par contact intime avec des personnes infectées. Vous pouvez contracter le VPH en ayant des relations sexuelles vaginales, anales ou orales, et le virus peut être transmis même en l'absence de symptômes. Le VPH peut rester inactif pendant des années sans aucun signe ni symptôme.


Le VPH est-il une MST?

Oui et non. Le virus du papillome humain (VPH) est une collection de virus qui peuvent provoquer des verrues n'importe où sur le corps. Certaines souches de VPH sont transmises par contact sexuel avec une personne infectée et peuvent entraîner des verrues génitales, qui sont une maladie sexuellement transmissible (MST). Le VPH transmis sexuellement peut également affecter la bouche, la gorge et l'anus.


Le VPH est-il contagieux?

Oui, le virus du papillome humain (VPH) est contagieux et peut être transmis par contact étroit avec une personne infectée. Il n'est pas nécessaire que les symptômes soient présents pour qu'une personne soit contagieuse.

En fait, la plupart des personnes atteintes du VPH sont asymptomatiques et le virus peut mettre deux ans à se débarrasser de leur système.


Comment faire le test HPV?

Actuellement, il n'existe aucun test spécifique qui détermine le statut HPV d'une personne.

Chez les femmes, le virus du papillome humain (HPV) peut être détecté dans des échantillons de cellules cervicales prélevés lors d'un frottis Pap.

Un test similaire est utilisé pour détecter le VPH anal. Il n'y a pas de test de diagnostic disponible pour les formes orales ou de la gorge du VPH.


Le vaccin contre le VPH est-il sûr?

Selon les Centers for Disease Control and Prevention, plus de 120 millions de doses du vaccin contre le VPH ont été administrées et les données montrent que le vaccin est sûr et efficace pour prévenir les cancers liés au VPH et il n'y a aucune preuve scientifique suggérant qu'il provoque problèmes de fertilité. Bien que certains décès et effets secondaires graves aient été signalés, l'enquête du CDC a déterminé qu'ils n'étaient pas causés par le vaccin.


Le VPH cause-t-il le cancer?

Certaines souches de virus du papillome humain (VPH) à haut risque ont été associées à des cancers du col de l'utérus, de l'anus, de la bouche, de la gorge, du pénis, de la vulve et du vagin. En fait, presque tous les cancers du col de l'utérus sont causés par le VPH. Cependant, la plupart du temps, le VPH se résout tout seul et la plupart des personnes qui contractent le VPH ne développent pas de cancer.


Traduit par Cláudio Souza, les 27 mai et 2021 de l'original en, rédigé par  Anita Sadaty, MD le 29 octobre 2020


Obtenez des mises à jour directement sur votre appareil gratuitement

Avez-vous quelque chose à dire? Dis-le!!! Ce blog, et le monde, c'est bien mieux avec des amis!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accept En savoir plus

Politique de Confidentialité et Cookies