Vaccination contre les PVVIH COVID-19Politique Covid-19

Vaccination contre le COVID-19 et les personnes vivant avec le VIH: priorité

[vc_row] [vc_column] [vc_column_text] La vaccination contre le COVID-19 et les personnes vivant avec le VIH est désormais une priorité.

Salut les gars, j'ai juste de bonnes nouvelles.

Nous, les personnes vivant avec le VIH, avons eu la priorité dans la vaccination contre cette chose, COVID-19.

Je viens de recevoir cette information et je la publie sans trop traiter le bal, vu l'importance de l'actualité.

Bonne lecture de bon augure

 

Ministère de la Santé
Secrétariat de la surveillance de la santé
Département de l'immunisation et des maladies transmissibles
Coordination générale du programme national de vaccination
NOTE TECHNIQUE N ° 282/2021-CGPNI / DEIDT / SVS / MS

1. OBJET

Fournit la mise à jour des recommandations de vaccination
contre COVID-19 chez les personnes vivant avec le VIH.

2. ANALYSE

  • Introduction

Considérant que la pandémie COVID-19 a un
dynamique, ainsi que la production scientifique sur le sujet, avec de nouvelles preuves
étant publiée chaque semaine, cette note technique vise à mise à jour
les lignes directrices sur la vaccination contre le COVID-19 des personnes vivant avec le VIH
(PVVIH).
Ainsi, à partir de la publication de cette note technique, NI #
3 / 2021DCCI / SVS / MS est abrogé.

  • II - Lignes directrices pour la vaccination des PVVIH

Compte tenu des nouvelles preuves scientifiques publiées sur le
risque de résultats négatifs du COVID-19 chez les PVVIH, il est nécessaire de mettre à jour
les recommandations d'inclure toutes les personnes vivant avec le VIH entre 18 et 59 ans dans le groupe des comorbidités pour donner la priorité à la vaccination contre le COVID-19, visant à réduire l'impact de la pandémie dans ce groupe, notamment en ce qui concerne le risque d'hospitalisation et mort, et respecter le concept d'équité dans le système de santé unifié (SUS).

Il est à noter que les PVVIH âgés de 60 ans ou plus sont déjà inclus dans la hiérarchisation par tranche d'âge, qui précède le groupe de comorbidités, selon l'ordre établi et présent dans la Note technique n ° 155/2021-CGPNI / DEIDT / SVS / MS et dans le Plan national d'opérationnalisation de la vaccination contre Covid-19 (PNO).

Ainsi, cette note technique vise à étendre la vaccination contre le COVID-19 chez les PVVIH âgés de 18 à 59 ans, quel que soit le nombre de lymphocytes T-CD4 + et qui n'ont pas été préalablement vaccinés contre le COVID-19, inclus dans le groupe de comorbidité PNO ., comme indiqué dans le tableau ci-dessous. [/ vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css_animation = ”fadeInUp” el_id = ”priority-groups-vaccination-covid-19 ″]

La mise à jour de cette recommandation sera présente à partir de la sixième édition du
PNO, à paraître en avril / 2021, mais il sera déjà valable à partir du
publication de ce paragrapheota technique.

Liste 1. Classement des groupes prioritaires * pour la Campagne nationale de vaccination contre le COVID-19 - 2021

Groupe Groupe prioritaire dans la vaccination contre le COVID-19

  1. Personnes âgées de 60 ans ou plus institutionnalisées 
  2. Personnes handicapées institutionnalisées 
  3. Peuples autochtones vivant sur les terres autochtones 
  4. Travailleurs du domaine de la santé 
  5. Personnes âgées de 90 ans et plus Note technique 282 (0019762930) SEI 25000.046576 / 2021-87 / pg. 1
  6. Personnes de 85 à 89 ans 
  7. Personnes de 80 à 84 ans 
  8. Personnes de 75 à 79 ans 
  9. Peuples et communautés riveraines traditionnelles 
  10. Peuples et communautés traditionnelles de Quilombola 
  11. Personnes de 70 à 74 ans 
  12. Personnes de 65 à 69 ans 
  13. Personnes de 60 à 64 ans 
  14. 18 à 59 ans avec comorbidités ** (cet élément comprend, à partir de cette publication, les personnes vivant avec le VIH
  15. Personnes handicapées permanentes 
  16. Les sans-abri 
  17. Population privée de liberté 
  18. Employés du système de privation de liberté 
  19. Travailleurs de l'éducation de base (garderie, écoles maternelles, école primaire, lycée, professionnelle et EJA) 
  20. Travailleurs de l'enseignement supérieur 
  21. Forces de sécurité et de sauvetage 
  22. Forces armées 
  23. Travailleurs du transport routier public de voyageurs 
  24. Travailleurs du métro et du transport ferroviaire 
  25. Travailleurs du transport aérien 
  26. Travailleurs du transport fluvial 
  27. Les camionneurs
  28. Travailleurs de quai 
  29. Travailleurs industriels 

 

l ** Comprend les PVVIH âgés de 18 à 59 ans, quel que soit le nombre de lymphocytes T CD4 +, qui n'ont pas été précédemment immunisés contre le COVID-19.

[/ vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css_animation = ”rotateInDownLeft” el_id = ”bons de santé”]

La prescription médicale sert de preuve sérologique

Pour les personnes incluses dans cette phase de vaccination et avec des données mises à jour dans les systèmes d'information (SISCEL, SICLOM), la pré-inscription sera effectuée automatiquement chez Conecte-SUS.

Pour ceux qui remplissent les critères et ne soumettent pas le pré-enregistrement, les Unités de distribution de médicaments (UDM) recevront, via le SICLOM, la liste des personnes incluses.

Les UDM peuvent fournir une déclaration nominale (modèle disponible au SICLOM)
informant l'inclusion de l'individu dans le groupe prioritaire, à présenter dans le
site de vaccination.

Il est à noter que les PVVIH peuvent également présenter la prescription d'antirétroviraux, des examens, un rapport médical, une prescription médicale, comme moyen de prouver la condition.

Il est également recommandé que, si cela est faisable dans le contexte local, les coordonnateurs municipaux de vaccination s'articulent avec les services de santé qui fournissent des soins à cette population afin que la vaccination ait lieu dans ces lieux.

Une telle stratégie facilitera l'opérationnalisation de la vaccination de ce groupe et minimiserait les risques de violation de la confidentialité concernant le diagnostic de ces patients.

Les professionnels de la santé devraient aviser que pour ces personnes symptomatiques, la vaccination devrait être reportée. Les PVVIH présentant des syndromes respiratoires symptomatiques doivent être évalués par l'équipe de santé pour un diagnostic différentiel.

Idéalement, la vaccination contre le COVID-19 devrait être reportée après une guérison clinique complète et au moins 4 semaines après l'apparition des symptômes ou quatre semaines après le premier échantillon PCR positif chez les personnes asymptomatiques. [/ Vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row] [ vc_row] [vc_column] [vc_column_text css_animation = ”rotateInDownRight” el_id = ”contraindicacaos-vaccina-covid-19 ″]

Contre-indications

La contre-indication vaccinale pour cette population suit les mêmes critères que la population générale:

Hypersensibilité à l'ingrédient actif ou à l'un des excipients du vaccin;
Pour les personnes qui ont eu une réaction anaphylactique confirmée à une dose antérieure au même vaccin, COVID-19.

Le début de la vaccination pour ce groupe sera informé par le biais du programme national de vaccination.

  1. CONCLUSION

L'inclusion de toutes les PVVIH âgées de 18 à 59 ans dans le groupe des comorbidités pour prioriser la vaccination contre le COVID-19 prend en compte les soins complets offerts par le Système de Santé Unifié et considère l'équité dans la distribution des vaccins COVID-19 parmi les principales formes de prévention et de contrôle de la pandémie actuelle.

Il est à noter que les services doivent être organisés avant le début de la vaccination pour communiquer aux personnes vivant avec le VIH incluses dans cette phase du Plan National d'Opérationnalisation de la vaccination contre le COVID-19.

FRANCIELI FONTANA STILE TARDETTI FANTINATO
Coordonnateur général du programme national de vaccination
ANA CRISTINA GARCIA FERREIRA
Coordonnateur général de la surveillance du VIH / sida et des hépatites virales.
LAURCIO MONTEIRO CRUZ
Directeur Département de l'immunisation et des maladies transmissibles
GERSON FERNANDO MENDES PEREIRA
Directeur Département des maladies chroniques et des infections sexuellement transmissibles [/ vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css_animation = "bounceInDown" el_id = "referencias-bibliograficas-covhia-priority-vacinacao-priority -caria-priority-caria-priority-covaria-priority-caria-priority-caria-priority. -19 ″]

Références bibliographiques
CDC - Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. COVID-19 et VIH.

Disponible en:
Priorisation de la vaccination contre les PVVIH COVID-19. Consulté le 16 mars. 2021.
Santé publique Angleterre.

Groupes prioritaires de la première phase de vaccination contre le COVID-19 - Mis à jour le 23 février
2021.

Disponible en: https://www.gov.uk/government/publications/COVID-19-vaccination-care? affiches-à-domicile-et-soins-de-santé / groupes-prioritaires-de-première-phase-de-vaccination contre le COVID-19.

Consulté le 16 mars. 2021.

GOV.UK. COVID-19: le livre vert, chapitre 14a - Mis à jour le 12 février 2021.

Disponible en:
https://www.gov.uk/government/publications/COVID-19-the-green-book-chapter-14a.

Consulté le 16 mars. 2021.
Hadi YB, Naqvi SFZ, Kupec JT, Sarwari AR. Caractéristiques et résultats du COVID-19 chez les patients séropositifs:

une étude de réseau de recherche multicentrique. SIDA. 2020; 34 (13): F3-F8. doi: 10.1097 / QAD.0000000000002666.

Boulle A, Davies MA, Hussey H et al. Facteurs de risque de décès par COVID-19 dans une étude de cohorte de population de la province du Cap-Occidental, Afrique du Sud [publié en ligne avant impression, 2020 août 29]. Clin Infect Dis. 2020; ciaa1198. doi: 10.1093 / cid / ciaa1198.

Bhaskaran K, Rentsch CT, MacKenna B et coll. Infection par le VIH et décès par COVID-19: une analyse de cohorte basée sur la population des données de soins primaires du Royaume-Uni et des enregistrements nationaux des décès liés au sein de la plate-forme Open SAFELY. Lancet HIV. 2021; 8 (1): e24-e32. doi: 10.1016 / S2352-3018 (20) 30305-2.

Geretti AM, AJ Stockdale, Kelly SH et coll. Résultats de l'hospitalisation liée au COVID-19 chez les personnes vivant avec le VIH dans le protocole ISARIC de caractérisation clinique de l'OMS (Royaume-Uni): une étude observationnelle prospective [publiée en ligne avant impression, 2020 octobre 23]. Clin Infect Dis. 2020; ciaa1605. doi: 10.1093 / cid / ciaa1605.

Tesoriero JM, Swain CE, Pierce JL et coll. Résultats du COVID-19 chez les personnes vivant avec ou sans infection à VIH diagnostiquée dans l'État de New York. JAMA Netw Open. 2021; 4 (2): e2037069.
Publié le 2021er février 1 doi: 10.1001 / jamanetworkopen.2020.37069.

Mellor MM, Bast AC, Jones NR, et al. Risque de maladie à coronavirus indésirable en 2019 pour les personnes vivant avec le VIH. SIDA. 2021; 35 (4): F1-F10. doi: 10.1097 / QAD.0000000000002836.

Karmen-Tuohy S, Carlucci PM, Zervou FN, et al. Résultats chez les patients séropositifs

Note technique 282 (0019762930) SEI 25000.046576 / 2021-87 / p. 3Hospitalisé avec COVID-19. J Acquir Immune Defic Syndr. 2020; 85 (1): 6-10. doi: 10.1097 / QAI.0000000000002423.

Ssentongo P, Heilbrunn ES, Ssentongo AE, et al. Épidémiologie et résultats du COVID-19 chez les personnes infectées par le VIH: une revue systématique et une méta-analyse. Sci Rep.2021; 11 (1): 6283.
Publié le 2021 mars 18 doi: 10.1038 / s41598-021-85359-3. [/ Vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row]

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.